LE CREATEUR DE NARNIA : C.S. LEWIS

Photo : C.S. Lewis

C.S. Lewis (abréviation de Clive Staples Lewis) est né à Belfast, en Irlande, le 29 Novembre 1898. Celui qui préfére se faire appeler Jack Lewis est le deuxième fils d'Albert Lewis, avocat, et de Flora Hamilton Lewis. Il a un grand frère du nom de Warren Hamilton avec qui il adore jouer dans le grand jardin familial.

A la suite du décès tragique de leur mère en 1908, touchée par un cancer, les deux frères sont envoyés dans un internat en Angleterre. Jack Lewis gardera un souvenir médiocre de ses années à l'école où les règles sont très dures et strictes (le proviseur sera d'ailleurs interné quelques temps plus tard). Belfast manque terriblement à Lewis, qui retournera en Irlande en 1910. Un an après seulement, il revient en Angleterre pour poursuivre ses études où il apprend à apprécier la poésie (en particulier les œuvres de Virgile et Homère) et l'étude des langues étrangères (il était par exemple très doué en Français !). Il poursuit ses études universitaires à Oxford avant de combattre dans les tranchées dans le Nord de la France pour l'armée anglaise durant la Première Guerre Mondiale où il sera blessé par des éclats d'obus. Après la fin de la guerre en 1918, il termine ses études à Oxford où il enseignera ensuite durant près de 30 ans. Il devint également professeur de littérature anglaise de la Renaissance et du Moyen Age à l'Université de Cambridge.

C'est durant ses années d'enseignement que Lewis a commencé à publier des livres. Sa première œuvre majeure s'intitule The Pilgrim's Regress (1933). Il écrit d'abord beaucoup de livres ayant trait à la religion. Ce n'est qu'ensuite qu'il se tournera vers des travaux plus académiques (notamment avec The Allegory of Love en 1936, considéré comme un chef d'oeuvre). C'est avec Out of the Silent Planet (1938), premier volume d'une trilogie, qu'il commencera à se tourner vers la SF /Fantasy. Ami intime de JRR Tolkien (auteur du "Seigneur des Anneaux"), il fréquente une société littéraire qui s'appele les "Inklings" où on y lut pour la première fois les romans de Lewis, Tolkien et de Charles Williams. Généralement ils se rencontraient au pub "Eagle and Child" à Oxford et les discussions avaient lieu autour d'une bière.

Lewis s'est progressivement tourné vers l'écriture de livres pour enfants. Au départ, son éditeur et ses amis ont tenté de le dissuader : ils pensaient que sa réputation d'écrivain « sérieux » en serait ébranlée. Tolkien notamment, a beaucoup critiqué le premier livre des Chroniques de Narnia écrit par Lewis : Le lion, La Sorcière Blanche et l'Armoire Magique. Heureusement, Lewis n'a rien voulu savoir et a continué à écrire. Après la publication du premier tome de Narnia en 1950, Lewis a enchaîné avec 6 autres volumes dont le dernier a été publié en 1956. Paradoxalement, les Chroniques de Narnia ont reçu un accueil très mitigé de la part des critiques mais ont obtenu un succès public colossal. La popularité des livres n'a cessé de croître d'années en années grâce au bouche à oreille. Aujourd'hui, les livres de Narnia ont été vendus à plus de 200 millions d'exemplaires et traduits dans plus d'une trentaine de langues. Ils font désormais partie des livres les plus chéris de la littérature classique pour enfants. Homme généreux, il donnait régulièrement les deux tiers de ses revenus de ses livres à diverses charités et à des personnes dans le besoin.

Après avoir conclu la saga de Narnia, Lewis a continué à écrire sur des sujets autobiographiques et religieux. Sa femme, Joy Gresham, meurt 4 ans après leur mariage d'un cancer en 1960. Après sa mort, la santé de Lewis ne cessera de se détériorer. Il démissionnera d'ailleurs de son poste d'enseignant à Cambridge durant l'été 1963. C . S. Lewis est mort le 22 nov. 1963, jour même de l'assassinat de John F. Kennedy.

We're Social!